NAMI RS : RETOUR SUR LA CRÉATION D’UN MODÈLE DE COMPÉTITION

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Inspiration, design, performance. La Nami RS, trottinette électrique d’un nouveau genre, a suscité un fort intérêt et beaucoup de curiosité. La première officielle auprès du grand public a eu lieu le 22 mai 2021 lors de la course PIT BIKE à Toruń. Sous son manteau blanc, ce prototype se base sur le modèle Burn-E avec des spécifications techniques augmentées, pour un usage sur piste. Zoom sur sa conception avec Marek Tokarewicz, distributeur exclusif de Nami Electric en Europe centrale et gérant de la société polonaise Zwinnemiasto.

Qui est à l’origine du projet ?
Il s’agit d’une seule personne: Krzysztof Michalski - notre ingénieur polonais chez Zwinnemiasto. Il s'agit du sixième scooter électrique créé par Krzysztof. Nous le qualifions de “Léonard de Vinci” de la mobilité électrique. Il a réalisé deux prototypes entièrement à partir de zéro dans le cadre de son projet d'ingénierie universitaire. Il a également fait quelques excellents réglages pour les marques bien connues que sont Dualtron Spider poli, Golden Dualtron Thunder et version plus aventureuse Wolf Warrior.
Pour la Nami RS, Krzysztof a été inspiré par les organisateurs du championnat ESC (Electric Scooter Championship). L'objectif était de créer un scooter de course. C'est pourquoi ce projet est si différent du travail de customisation basique. Soyons honnêtes : il n'y a rien dans la NAMI RS qui puisse être qualifié d'« ordinaire » ou de « commun » ! Il s'agit du seul exemplaire de ce type. L'intérêt et l'enthousiasme qu'elle a suscités auprès de la communauté de riders sont tout à fait compréhensibles.

En quoi la NAMI RS est-elle différente de la Nami Burn-E ? 
La trottinette NAMI RS est conçue pour rouler sur des pistes de karting qui comportent de nombreux virages. La base de cette modification de grande envergure - qui a pris 170 heures au total - était la version Nami Burn-E 72V 32Ah.  L'un des objectifs fixés par le créateur était de réduire le poids du scooter. Et nous l'avons fait ! NAMI RS pèse 44,8 kg. Cela a été permis, entre autres, par le choix d’amortisseurs pneumatiques les plus légers possibles. Le poids de l'ensemble de la structure a également été réduit par un cadre beaucoup plus mince. Vous n'avez pas besoin d'avoir un œil aiguisé pour voir des carénages spéciaux en fibre de verre dessus qui améliorent l'aérodynamisme de la conduite. L’autre modification s’opère sur le guidon qui a été raccourci. Une conduite rapide et sportive, avec de nombreux virages, nécessite une position de conduite différente de celle classique en ville ou en tout-terrain.  Après des calculs appropriés, la conception de la NAMI RS a été précisément adaptée aux conditions de course. La géométrie du véhicule est également influencée par la suspension abaissée, ce qui rend la trottinette plus stable, même aux vitesses les plus élevées.  




  
Quelles ont été les autres spécifications techniques qui ont été pensées pour cette trottinette électrique de course ?
Afin de faciliter le contrôle de la NAMI RS, nous avons opté pour un amortisseur central de direction à huile. Contrairement à celui d’origine, il est fixé à l'avant de la base du bras oscillant et du tube de direction. Grâce à cela, il ne dépasse d'aucun côté. De plus, il a des caractéristiques plus douces et un rayon de braquage plus grand. Pour avoir la meilleure adhérence sur piste, nous avons opté pour des pneus slick PMT. L'utilisation d'un pneu avant plus étroit et d'un pneu arrière plus large offre des similitudes de géométrie comparables à celles des motos de course. Krzysztof s'est inspiré des solutions utilisées dans les Moto GP haut de gamme. Ainsi, le scooter NAMI RS vous permet de tourner sur la base de l'anti-torsion, et il est plus facile de maintenir l'équilibre pendant la conduite dynamique. 
NAMI RS est équipée de ventilateurs de refroidissement du moteur qui abaissent leur température. Fait intéressant, ils sont plus efficaces que les radiateurs utilisés dans les modèles haut de gamme de scooters électriques tels que Rion ou Weped . Là, les ouvertures des capots latéraux du moteur dégagent de la chaleur par convection. Le scooter NAMI RS utilise un ventilateur radial qui aspire mécaniquement l'air de l'intérieur du moteur vers l'extérieur, refroidissant ainsi les moteurs. 
La Nami RS est équipée de freins Magura MT5e avec différents diamètres de disque. Il y a un disque de 160 mm à l'avant et un disque de 140 mm à l'arrière. Pourquoi de telles tailles ? Tout a été soigneusement calculé. Des disques plus grands seraient un obstacle lors du basculement pendant de la prise de virages, ce qui ne peut être évité lors de la conduite sur circuit ! Elle a le même système de refroidissement des freins avant que les Moto GP. L'inspiration vient toujours des meilleurs! 
Il y a aussi eu quelques changements mineurs. Par exemple, les poignées et les embouts de guidon ont été remplacés, le boîtier d'affichage a été ajouté, le levier d'accélérateur et son emplacement ont changé - de sorte que la manipulation de l'accélérateur pendant la course soit encore plus pratique et précise.

D'où est venue l'idée des couleurs Martini Racing ?
Le créateur du scooter aime les vieilles voitures de sport. La peinture utilisée est sa façon de rendre hommage aux classiques de la course. La NAMI RS est comme une Porsche 911 RSR classique parmi les scooters électriques. Dans les années 1970, le modèle Porsche susmentionné était représenté par les couleurs de Martini Racing.






Quelles sont les améliorations qui pourraient encore être apportées à cette version 1 de la NAMI RS ?
Krzysztof a bien sûr de nombreuses idées sur ce qui pourrait être amélioré dans les futures versions .Des modifications supplémentaires pourraient inclure, par exemple, des disques de frein en carbone, un garde-boue avant en carbone, un carénage supplémentaire sur le volant (une autre référence aux courses ESC). Les amortisseurs EXA utilisés dans le prototype seraient éventuellement remplacés par des amortisseurs pneumatiques DNM. Il y avait même une idée de construire un couvercle de plate-forme à charnières sans boulons - permettant un remplacement rapide de la batterie "plug and play" - sur le process de changement des pneus sur une voiture de F1 ! L'utilisation de batteries plus petites sur des pistes plus courtes réduirait le poids du scooter, ce qui se traduirait par des tours plus rapides. Ce ne sont bien sûr pas les seules modifications envisagées. À ce stade, nous ne voulons pas toutes les révéler. La première version de NAMI RS est basée sur les mêmes contrôleurs et moteurs que la version de base de Nami Burn-E (8400W). Pour les prochaines versions, un kit "power" supplémentaire (en option) pourra être fourni, ce qui pourra augmenter la puissance de la trottinette électrique de course à 15 000W et permettre à la NAMI RS de dépasser la vitesse de 130km/h !

La NAMI RS sera-t-elle un jour commercialisée ?
Pour l'instant, l'intérêt ne s'est pas démenti. De nombreux clients sont prêts à l'obtenir. Parmi les nombreux passionnés ravis des performances de la NAMI RS, il y a Kilian Larher - pilote de course ESC sponsorisé par Nami Electric. Il y donc a de fortes chances que ce ne soit pas l'unique NAMI RS conçue par Krzysztof Michalski. S'il est peu probable qu'un tel modèle soit produit en série, créer quelques exemplaires RS supplémentaires dans le cadre de l'édition limitée semble à portée de main. Faire la première version est toujours l’étape la plus difficile et la plus longue. Désormais, cette première version peut être utilisée comme point de départ solide pour les unités suivantes. L'auteur lui-même exprime un grand intérêt à poursuivre le projet. C'est pourquoi nous espérons que dans un avenir proche, nous pourrons vous présenter plus de pièces de l'édition de course NAMI RS !





Découvrez d'autres articles

Tous les articles

RENCONTRE AVEC : Pablo Sotes, globe rider

«Avec la Nami Burn-E, j’ai retrouvé les sensations du voyage à vélo» Pilote de drone professionnel depuis 8 ans, Pablo Sotes capte en image les